Accueil > Observations > Autres observations > Test du nouveau dobson Taurus 350 mm 1700 mm f/4.8

Test du nouveau dobson Taurus 350 mm 1700 mm f/4.8

lundi 14 décembre 2020, par Didier Vothy

N’étant pas trop bricoleur et, pour remplacer mon LB meade devenu beaucoup trop lourd à monter pour mon dos, j’ai passé commande d’un dobson chez :
https://www.taurustelescopes.com/en/telescopes/

Spécificités : 350 diamètre - 1700 focale, miroir pro avec bulletin de contrôle en supremax.
Finition bois laminé teinté chêne et parures carbone feutre pour l’intérieur. Le secondaire dispose d’un système de chauffage auto contre la buée.
Avantages :
- vite monté.
- Il se range parfaitement dans sa housse ;
- Il est très doux à manipuler et lors du pointage.
- Il est très léger !
- et puis je le trouve joli...

J’ai pu le tester lors d’une presque pleine lune : mise à t° 20 minutes à peine. J’ai parcouru la double double de la Lyre, no problem, puis j’ai grossi jusqu’à 425x sans souci sur Mars et Le bord Lunaire !! excellent contraste sur les planètes . les 3 aigrettes supports provoquent une légère diffraction avec plus d’éléments MAIS moins importante que 4 support. il était possible de demander en option une arche pou supprimer cet effet de diffraction. Je n’ai pas opté pour cette configuration pour une question de stabilité de réglage lors de séances publiques.

les détails sur Mars sont bien visibles alors que sa taille apparente n’est plus que de 13 .’’ d’arc.


Observation du 10.12.2020 en ciel profond
Je peux ENFIN observer le ciel profond avec Mr Taurus ; ce 10.12.20. Après 20’ et le miroir est directement à t°.

NGC891 (bande absorption visible elle était au zénith, Andromède, M33, M42, M45 M78, tous les amas du Cocher et M35, M1 (bien contrastée également), le double amas et Mars (jusqu’au 8 mm ethos avec du détails bien contrasté). Ai aussi observé quelques doubles (ne me demandez plus lesquelles mais des classiques genre alpha gémaux, And, la double double de la Lyre, etc et la fausse double d’Orion etc)
Orion était cependant fort basse. Le trapèze n’offrait pas les fines étoiles et en plus elle sortait à peine des grands frênes de 15 mètres derrière ma maison (grrrrr).

A la prochaine observation j’aimerai essayer ngc7331 et le quintet de stefan., l’esquimau m27 et orion pour leur couleur...

Le ciel commence à s’humidifier et blanchir. Fin d’observation.

Didier

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0